Version Française
fr 
English version
en 
Rechercher
Contact
Twitter
Marseille Immunopôle MenuMarseille Immunopôle Menu
Fabienne HERMITTE

Fabienne HERMITTE

PhD

Cofondatrice, Vice-Présidente R&D, Affaires Réglementaires et Médicales d’HalioDx

HalioDx

Chez HalioDx, notre sujet c’est le diagnostic en immuno-oncologie, une approche thérapeutique révolutionnaire, où les résultats thérapeutiques sont très intéressants mais réservés à un nombre limité de patients. À ce jour, on ne sait en effet toujours pas identifier par avance les patients qui vont répondre aux nouveaux anticorps d’immunothérapie et si certains biomarqueurs sont déjà disponibles leur valeur prédictive est insuffisante pour décider de prescrire ou non une immunothérapie.

En réponse, HalioDx développe des tests qui permettront de mieux caractériser la réponse immunitaire du patient contre son cancer, d’établir plus précisément le pronostic du patient et de prédire sa réponse aux traitements, qu’il s’agisse de traitements standards ou des nouvelles immunothérapies.

L’aventure Ipsogen, débutée en 1999 dans le diagnostic des cancers du sang, y compris les plus rares, m’a permis de contribuer à la standardisation des technologies de diagnostic et de suivi des leucémies et, en lien avec les réseaux européens EAC (europe against cancer) et ELN (european leukemianet), d’établir la valeur médicale de nos tests. Aujourd’hui c’est cette même démarche que nous appliquons chez HalioDx. Nous mettons en œuvre des plans de validation clinique avec des tests diagnostiques sur des collections d’échantillons de patients caractérisés et renseignés d’un point de vue clinique (traitements administrés, données de survie, etc).

Le diagnostic en immuno-oncologie est un champ novateur, qui se nourrit des dernières découvertes en immunologie et des nouvelles technologies d’imagerie comme la pathologie digitale. Dans ce cadre, Marseille Immunopôle constitue un formidable levier qui permet de couvrir toute la chaîne, de la découverte de biomarqueurs pronostiques et prédictifs jusqu’à leur validation clinique pour un usage en routine qui permet d’offrir aux patients une prise en charge individualisée.

Retour