Version Française
fr 
English version
en 
Rechercher
Contact
Twitter
Marseille Immunopôle MenuMarseille Immunopôle Menu
Jean-Paul BORG

Jean-Paul BORG

PharmD, PhD

Directeur Scientifique de l’IPC et du SIRIC Marseille | Directeur et chef d’équipe au CRCM | Professeur de Biologie Cellulaire à Aix-Marseille Université

AMU, IPC, CRCM

Le continuum entre la recherche fondamentale et la recherche translationnelle, au fondement de Marseille Immunopole, est depuis l’origine la marque de fabrique du CRCM et de l’IPC. Ici, les chercheurs sont dans l’hôpital et les médecins et les pharmaciens dans les laboratoires. Ensemble, ils font en sorte d’accélérer la découverte, de la convertir en nouvelles options diagnostiques et thérapeutiques et d’engranger des connaissances qui génèreront à leur tour d’autres opportunités d’innovations.

Logiquement nos recherches partent donc des besoins de l’oncologue et de son patient. Elles ciblent les cellules tumorales elles-mêmes, plus précisément « l’horlogerie moléculaire » qui règle leur fonctionnement mais aussi leur environnement, en premier lieu les cellules immunitaires chargées de les éliminer, des cellules que les tumeurs parviennent progressivement à leurrer au décours de la maladie. Nous essayons ainsi tout à la fois de reprogrammer cette horlogerie moléculaire et de réapprendre aux globules blancs à tuer les cellules cancéreuses ou de rendre ces dernières plus sensibles à leurs attaques.

Pour faciliter la mise en œuvre de programmes de recherche multidisciplinaires, l’IPC, l’APHM, le CRCM et CRO2 sont également rassemblés au sein du SIRIC Marseille, l’un des 8 sites français de recherche intégré labellisé par l’INCa sur le modèle des « Comprehensive Cancer Centers » américains comme le Sloan Kettering ou le Dana Farber. Marseille Immunopole devrait nous permettre désormais d’accélérer le développement des anticorps thérapeutiques, de nouveaux médicaments qui sont en train de changer la donne du traitement des cancers. D’ores et déjà, la première administration chez l’homme d’un anticorps ciblant les cellules NK a été conduite à l’IPC sur des patients atteints de leucémies myéloïdes aigues et, en 2015, deux sociétés spécialisées en immuno-oncologie, Imcheck Therapeutics et AbVisio Dx, ont été fondées par des chercheurs de l’IPC et du CRCM.

Retour