FR EN

Sciences et Avenir : Lancement d’une vaste étude sur l’immunothérapie dans le cancer du poumon

Date : 26 novembre 2017
Category : Revue de presse


Les cancers du poumon non à petites cellules (NSCLC) regroupent trois pathologies différentes qui constituent 85% des cas de cancers pulmonaires et sont responsables chaque année d’environ 1,5 millions de décès. Ces dernières années, les médecins avaient fondé beaucoup d’espoir sur l’immunothérapie, une nouvelle approche thérapeutique qui permet de restaurer la capacité du système immunitaire à reconnaître et tuer les cellules cancéreuses. Pour certains patients, l’immunothérapie a apporté un véritable bénéfice, prolongeant leur survie de plusieurs mois et même années mais ils ne représentent que 20 à 25% des malades traités. Pour les autres, le bénéfice est nettement moindre voire nul. Et les les raisons de cette inefficacité ne sont pas comprises. Ce sera l’objet du projet PIONeeR, lancé à Marseille ce jeudi 23 novembre 2017, qui va durant cinq ans mobiliser une équipe internationale de chercheurs et cliniciens.

Lire l’article entier sur Sciences et Avenir.fr


Retour