FR EN

Une task-force marseillaise mobilisée pour analyser la réponse immunitaire des patients covid-19

Date : 3 avril 2020
Category : Actualité,MI Live


  • Lancé par Marseille Immunopôle, le projet de recherche exploratoire EXPLORE COVID-19 réunit les Hôpitaux Universitaires de Marseille – AP-HM, l’Hôpital Laveran (HIA-Laveran) et la société de biotechnologie Innate Pharma

  • L’objectif est de mieux comprendre la réponse immunitaire au SRAS-CoV-2 et d’explorer de nouvelles façons de la combattre.

Marseille, France, 3 Avril 2020 – Le pôle français d’immunologie, Marseille Immunopôle, et un groupe d’hôpitaux marseillais, comprenant les services d’urgence, de soins intensifs et de médecine interne des hôpitaux de la Timone, du Nord et de Laveran et le laboratoire d’immuno-profiling MI/AP-HM de l’Hôpital de la Timone, ainsi que la société de biotechnologie Innate Pharma, ont lancé une task-force de recherche exploratoire baptisée EXPLORE COVID-19. Dirigé par Éric VIVIER (professeur à l’AP-HM – Université d’Aix-Marseille et Centre d’Immunologie de Marseille-Luminy, directeur scientifique d’Innate Pharma), le projet de recherche translationnel a pour but de mieux comprendre la réponse immunitaire chez les patients atteints de COVID-19 et d’identifier de nouveaux moyens potentiels de combattre l’infection.

Aujourd’hui, plus de 40 médecins et chercheurs des organisations respectives ont commencé à analyser la réponse immunitaire au SRAS-Cov2 à partir d’échantillons de sang d’environ 100 patients infectés à différents stades de la maladie : 1) patients ne présentant aucun ou peu de symptômes ; 2) patients nécessitant de l’oxygène ; et 3) un groupe de patients dans un état grave nécessitant une ventilation mécanique prolongée. Grâce à cette analyse comparative, les scientifiques espèrent mieux comprendre l’impact de la réponse immunitaire sur l’évolution du COVID-19 et les voies moléculaires capables de moduler cette réponse. Pour ce faire, ils se concentreront sur les cibles d’Innate Pharma qui pourraient jouer un rôle dans le contrôle de l’infection virale ou de l’inflammation induite par le SRAS-Cov2.

 » Toutes les équipes de l’AP-HM sont mobilisées, non seulement nos services de soins mais aussi nos laboratoires de recherche, pour offrir de nouvelles options thérapeutiques aux médecins spécialistes des maladies infectieuses, des urgences et des soins intensifs« , souligne Emilie GARRIDO-PRADALIE, directrice de la Recherche Clinique et de l’Innovation à l’AP-HM. « Dans ces circonstances exceptionnelles, Marseille Immunopôle nous a permis de mobiliser des compétences et des talents en un temps record, démontrant une fois de plus la force de notre collectif« .

« Une fois que les patients sont infectés par le SRAS-CoV-2, leur système immunitaire est activé. Malheureusement, pour certains patients, le système se met en surcharge et « inonde » les poumons de cytokines inflammatoires, ce qui entraîne des troubles respiratoires aigus » indique le Dr Julien CARVELLI, médecin à l’unité de soins intensifs de la Timone.

« En explorant la réponse immunitaire de patients présentant des profils distincts, nous espérons mieux comprendre la contribution des différentes populations de globules blancs et identifier rapidement de nouvelles pistes thérapeutiques« , explique le Pr. Eric VIVIER.

Innate Pharma finance cette étude exploratoire menée au sein de ses laboratoires de Marseille-Luminy ainsi que dans le laboratoire d’immuno-profiling MI/AP-HM de l’Hôpital de la Timone dirigé par le Dr Frédéric VELY.

Télécharger le communiqué de presse

Download Press Release


Retour