FR EN
Partager cette page

The Pioneer Project

Un grand projet international de recherche contre le cancer du poumon

L’immunothérapie change la donne dans le traitement des cancers, y compris de l’un des plus graves d’entre eux : le cancer du poumon non à petites cellules (NSCLC). Cependant à ce jour, seuls 20% des patients répondent positivement aux premiers anticorps immuno-modulateurs disponibles : les inhibiteurs du point de contrôle immunitaire PD-1(L1).

À l’initiative du cluster français de l’immunothérapie Marseille Immunopôle, Aix-Marseille Université (AMU)l’Inserm et le CNRS, quatre de leurs centres de recherche (CIMLCRCM) et de technologies (CIPHEMImAbs), l’Assistance Publique Hôpitaux de Marseille (AP-HM), le Centre Léon-Bérard de Lyon (CLB), l’Oncopôle de Toulouse, la société de biotechnologie ImCheck Therapeutics, les deux leaders français de l’immuno-oncologie Innate Pharma (thérapeutique) et HalioDx (diagnostic) et l’un des leaders mondiaux du domaine, le groupe biopharmaceutique AstraZeneca, ont uni leurs forces pour tenter de mieux comprendre, prédire et surmonter ces résistances.

Lauréat du 3ème appel à projets Recherche Hospitalo-Universitaire en Santé du programme Investissements d’Avenir, ce grand projet international de recherche, baptisé The Pioneer Project1 a été engagé en novembre 2017. D’une durée de 5 ans, il est dirigé par Fabrice BARLESI, Professeur de Médecine à AMU, Chef du service d’oncologie multidisciplinaire et d’innovations thérapeutiques de l’AP-HM, Coordinateur du centre d’essais précoces en cancérologie de Marseille CLIP2 et co-fondateur de Marseille Immunopôle.


1 Precision Immuno-Oncology for advanced Non-Small Cell Lung Cancer Patients with PD1(L1) ICI Resistance

Posters et publications

Pioneer study precision immuno-oncology for advanced  nonsmall cell lung cancer patients with PD1/L1 ICI resistance (WCLC 2019)

Immunogram to decipher PD1/L1 ICI resistance: a proof of concept in advanced NSCLC patients of the PIONeeR Project (SITC 2019)

 

Repères

Chiffres clefs
1 825 jours, 3 pays, plus de 100 scientifiques, 8 laboratoires de recherche, 4 hôpitaux, 25,5 millions d’euros dont 8 502 00 euros de soutien de l’ANR
Coordinateur du RHU : Aix-Marseille Université
Promoteur de l’essai clinique : Assistance Publique Hôpitaux de Marseille
Initiateur du projet : Marseille Immunopole
Direction : Professeur Fabrice BARLESI (AP-HM, AMU)

Gouvernance

Le RHU The Pioneer Project est piloté par un consortium associant Aix-Marseille Université (AMU)l’Inserm, le CNRS, l’Assistance Publique Hôpitaux de Marseille (AP-HM), le Centre Léon-Bérard de Lyon (CLB),  ImCheck Therapeutics, Innate PharmaHalioDx et AstraZeneca.

L'équipe Pioneer Project